Le Ride Beyond Crew en Toscane
Le Ride Beyond Crew en Toscane

 

Disclaimer: The rivet on top of the ATLAS fork is NOT intended for mounting a front rack. The rivet is designed for mounting a light and is not meant to withstand higher loads as with a front rack. Please don't use it for that purpose.

La Covid a forcé le Ride Beyond Crew à rester jouer à la maison. Maintenant que la vie reprend peu à peu, ils ont voulu explorer et profiter de la vie en partant faire de longues virées dans un autre pays. C’était l’appel de l’Italie...

Récit de Lion et photos de Mike


 
SUIS LE SOLEIL
SUIS
SUIS SUIS

Une année après la date initialement prévue, et après avoir essuyé beaucoup de pluie et vu des routes bien plates au Pays-Bas, nous avons enfin eu le feu vert pour nous rendre en Italie ! Nous avons donc plié bagage, fait un test COVID et embarqué pour Pise pour sept jours d’aventure en gravel avec le Crew et nos ATLAS. Et vraiment, vous ne pouvez pas savoir combien on était heureux·ses d’arriver en Italie après tous ces mois coincés au Pays-Bas !

Pour ce trip d’une semaine, nous avons décidé de voyager léger en mode bikepacking. En roulant d’un Bed & Breakfast à un autre, en ne transportant que nos essentiels et en nous arrêtant boire et manger sur la route. Après avoir fixé nos sacoches et équipements bien comme il fallait sur nos vélos et résolu quelques petits soucis mineurs, nous étions prêts à partir ! (conseil de pro : prends tes chaussures de gravel lorsque tu roules sur ton vélo de gravel !)

 
 
 
 
 

Le premier jour, nous avons roulé de Pise à Collemontanino en nous arrêtant faire une pause déjeuner dans le port de Livourne. Nous pensions qu’il aurait été sympa de partir de Pise puis de longer la côte vers Livourne avant de rejoindre les magnifiques terres de Toscane. Mais en fait, nous n’avons fait qu'apercevoir la mer de très loin, donc selon nous le détour n’en valait pas la peine. En effet, la plage est totalement masquée par les établissements de plage privés, ainsi que par de nombreuses sociétés et beaucoup de circulation autour de Livourne. Donc oui mieux vaut éviter ce passage. Après le déj nous avons poursuivi notre chemin sans trop savoir ce que la route nous réserverait. Et il se trouve que le parcours était plutôt difficile.

 Nous avons traversé des forêts avec pas mal de passages raides et caillouteux. Lion s’est fait assez mal en tombant et elle est passée aux sandales à mi-chemin de la montée. Mais quoi ! ça fait aussi partie de l’aventure tout ça ! Nous sommes arrivés à l’Agriturismo Le Valli pour notre première nuit et juste à temps pour le dîner. La maison, la vue, la cuisine délicieuse, étaient le meilleur réconfort que nous pouvions espérer. Si vous passez dans la région et que vous cherchez un spot où dormir ou manger, nous vous recommandons l’endroit ! 

 
AU DÉPART DE PISE
AU DÉPART
AU DÉPART AU DÉPART
 
 
EN DIRECTION DE SIENNE
EN DIRECTION
EN DIRECTION EN DIRECTION
 
 
 

Après une bonne nuit de sommeil et un magnifique petit déj, nous sommes repartis en direction de Sienne. D'étroits chemins non goudronnés à travers un paysage doré à l’infini ont marqué cette journée. Le premier arrêt s’est fait à Volterra. Située tout en haut d’une colline, que nous avons dû grimper sur environ 600 mètres de dénivelé, la ville offre un panorama magnifique des alentours et l’on peut y déjeuner divinement bien. Entrée, plat, dessert plus tard, le ventre plein, nous voilà donc repartis pour un sérieux mix de « marche à vélo ». Une bonne musique de fond sur notre mini-enceinte et des bonbons crocodiles dans les poches nous ont aidé à avancer. Deux heures plus tôt que prévu nous arrivâmes à Castelnuovo Berardenga, à tout juste 20 km de Sienne. Le frère de Martijn et sa famille nous ont fait la surprise d’un barbecue à notre arrivée, ainsi que de pas mal de Spritz Aperol, que nous allions d’ailleurs bien regretter le lendemain. Heureusement pour nous c’était un jour de repos !

 
 
VERS LA MAGNIFIQUE FLORENCE
VERS LA
VERS LA
 
 

Le troisième jour nous a en effet permis de nous reposer, de nager et d’évacuer nos Spritz, avant de repartir de plus belle sur la route en direction de Montefiridolfi. Au déjeuner, nous sommes tombés par hasard dans un petit resto toscan bien sympathique, « Ristorante A Casa Mia », où les pâtes et le café que l’on nous a servis furent délicieux. Nous avons ensuite poursuivi notre chemin vers Florence, en faisant notre arrivée sur le Piazzale Michelangelo, fameux pour son point de vue panoramique sur le centre-ville en contrebas. Pour nous rafraîchir nous avons pris des glaces et poursuivi notre visite Viale Guiseppe Poggi, une route magnifique qui serpente doucement en descendant vers la ville de Florence. La ville elle-même étant plutôt calme (sans doute en raison des restrictions de transport), nous avons pu circuler tranquillement dans le centre sur nos vélos de Gravel ATLAS, en passant devant les plus beaux sites. Un dernier arrêt en ville pour un aperitivo s’imposait quand même (plus de Spritz Aperol pour Roel !) avant de partir rejoindre une ferme pour passer la nuit dans une chambre d’hôte, chez Giancarlo et Helene, et leurs trois chiens nounours.

 
 
 
 
 
 
 
ROUTES POUSSIÉREUSES ET TUBES ITALIENS

Le cinquième jour fut chaud et poussiéreux. Beaucoup de coca, de pauses flotte et de tubes italiens nous ont permis de garder la motive et de ne pas trop relâcher. Arrivés à Lucques, notre destination, la seule chose qu’il nous fallait c’était du repos. Notre niveau d’énergie était en effet au plus bas donc nous décidâmes de rester sur place un jour de plus. Des marches à travers la ville (magnifique par ailleurs), suivre le Tour de France, grignoter un peu toute la journée, voilà qui nous a bien aidé à remonter sur nos vélos de Gravel. À essayer absolument le petit glacier « La Bottega del Gelato ». Nous sommes carrément tombés raides dingues de leur parfum abricot-pistache salée.

 
Finding the sun Finding the sun
Gravel Gravel
Finding the sun in tuscany Finding the sun in tuscany
 
 
DÉJEUNER ET CAFÉ À PISE
DÉJEUNER ET CAFÉ
DÉJEUNER ET CAFÉ DÉJEUNER ET CAFÉ
 
 

Dernière étape de notre périple, la portion Lucques-Pise s’est fait plutôt rapidement. Nous avons roulé le long d’un ancien viaduc avant d’aller piquer une tête chez les amis de Mike, pour finir dans ce qui s’est avéré être le meilleur spot pour casser la croûte de tout le voyage : la « Vineria Di Piazza » dans le centre-ville de Pise, (si tu ne l’as pas posté, sait-on si c’est jamais arrivé ?).

Cette semaine est passée carrément trop vite et en un claquement doigt, nous étions déjà tous assis dans notre vol de retour. Nous sommes maintenant rentrés à la maison et nous préparons nos nouvelles aventures. Et puis nous laisserons nos bleus italiens et nos vélos tout sales nous rappeler ce superbe voyage. Je peux facilement voir se profiler une Tuscany Gravel Adventure 2.0 d’ici quelque temps !

 
 
 
 

En raison d'opérations de maintenance, il est actuellement impossible de passer commande sur notre boutique Click & Collect. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Nous mettons tout en œuvre pour rétablir rapidement le bon fonctionnement du site.